Accueil > Subventions > Projets bénéficiaires > Approche collaborative de la gestion du complexe forestier de Nsubane et des moyens de subsistance durables (côte sauvage)
Approche collaborative de la gestion du complexe forestier de Nsubane et des moyens de subsistance durables (côte sauvage)
Nom du bénéficiaire : 
Société de la faune et de l'environnement d'Afrique du Sud
Statistiques
Résumé du projet Vue d'ensemble
Orientation stratégique du CEPF Stratégie

Le complexe forestier de Nsubane est le plus grand complexe forestier indigène restant sur la côte sauvage. Il se compose de sept groupes forestiers de plus en plus fragmentés s'étendant au nord de la réserve naturelle Silaka des parcs et de l'agence de tourisme du Cap oriental nouvellement approuvée jusqu'à Lambassi, au sud de la zone de conservation de Mkambati. Le complexe se trouve dans le Pondoland Center of Endemism, l'un des plus petits et peut-être le plus vulnérable des 235 centres d'endémisme végétal dans le monde, reconnus par l'UICN. WESSA travaillera avec les résidents locaux pour éliminer les plantes exotiques envahissantes de quatre groupes forestiers (Kaleni, Goso, Ndengane et Port St. Johns) dans le cadre d'un programme plus large visant à promouvoir la « propriété » et la gestion locales.

Direction stratégique: 2 Élargir les zones de conservation et améliorer l'utilisation des terres dans 19 zones clés pour la biodiversité grâce à des approches innovantes