L'eau. Nourriture. Climat. Désastres naturels. Migrations humaines. La nature joue un grand rôle dans les grandes nouvelles. Le CEPF peut aider les journalistes à comprendre et expliquer le rôle des espèces et des écosystèmes dans l'actualité du jour et dans notre vie quotidienne.

Les membres de l'équipe du CEPF en savent également beaucoup sur la variété étonnante, étrange et magnifique de la vie sur cette planète, et sur les menaces qui la menacent.

Contactez notre directrice des communications, Julie Shaw, si vous souhaitez obtenir le point de vue d'experts en conservation mondiale qui connaissent bien le lien entre la nature et le bien-être humain. De plus, nos bénéficiaires peuvent partager leur expertise et leurs expériences des premières lignes de la conservation dans le monde entier. Nous travaillons également avec d'autres scientifiques, écologistes et professionnels du développement durable dans de nombreuses régions du monde grâce à nos efforts pour protéger les points chauds de la biodiversité dans le monde. Nous sommes heureux de vous aider à établir les bonnes connexions. 

Contact pour les médias

Julie Shaw, directrice des communications
jshaw@cepf.net
703-341-2457

Experts en vedette

 

Olivier-Langrand-newsroom.jpg

Directeur exécutif du CEPF Olivier Langrand
Crédit: 
© Nicolas Karlin

Directeur exécutif du CEPF Olivier Langrand

Olivier a rejoint le CEPF en tant que directeur exécutif en 2015. Il a auparavant passé trois ans chez Island Conservation en tant que directeur des affaires mondiales et 11 ans chez Conservation International, d'abord en charge du programme Afrique et Madagascar basé en Afrique australe puis responsable du Centre. pour la conservation et le gouvernement basé à Washington, DC. Auparavant, il a passé 14 ans avec le WWF à mettre en œuvre des projets de conservation sur le terrain à Madagascar et en Afrique centrale. Olivier est titulaire d'un Master of Science en zoologie de l'Université du KwaZulu-Natal en Afrique du Sud. Il est un expert des oiseaux des îles du sud-ouest de l'océan Indien et auteur de deux ouvrages faisant autorité sur le sujet ainsi que de nombreuses publications scientifiques. Langues : anglais, français (langue maternelle)

Jack-Tordoff-Irrawady-Delta-.jpg

Directeur général du CEPF Jack Tordoff
Crédit: 
© O. Langrand
Directeur général du CEPF Jack Tordoff

En tant que directeur général du CEPF, Jack est chargé d'assurer l'octroi de subventions efficaces et stratégiques dans tous les points chauds de la biodiversité où le CEPF investit. En plus de superviser l'équipe de directeurs des subventions du CEPF, il a la responsabilité directe du portefeuille du CEPF dans le hotspot indo-birmane. Jack a rejoint le CEPF en 2009, en tant que directeur des subventions pour la région Asie-Pacifique, après avoir passé 10 ans avec BirdLife International sur le terrain en Asie du Sud-Est. Il a également travaillé comme consultant sur plusieurs initiatives soutenues par la Banque mondiale, y compris des études sur les implications de la biodiversité des plans de développement au Vietnam et en Mongolie. Jack est diplômé de l'Université d'Oxford et a terminé des études de troisième cycle à l'Université de Cambridge. Langues : anglais (langue maternelle), vietnamien

Nina-Marshall-.jpg

Nina Marshall, directrice principale du suivi, de l'évaluation et de la sensibilisation du CEPF
Crédit: 
© Douglas Mason
Nina Marshall, directrice principale du suivi, de l'évaluation et de la sensibilisation du CEPF

Titulaire d'un diplôme de premier cycle en anthropologie de Harvard et d'une maîtrise en sciences forestières de la Yale School of Forestry and Environmental Studies, Nina a commencé sa carrière en se concentrant sur l'ethnobotanique et le commerce des plantes. Elle a passé près de 12 ans à travailler sur les questions liées au commerce des espèces sauvages pour plusieurs organisations différentes, dont le WWF, l'UICN et le programme de surveillance du commerce des espèces sauvages TRAFFIC, avec des postes en Belgique, en Afrique du Sud et au Kenya. Elle possède une vaste expérience des problèmes de conservation en Afrique orientale et australe et a étendu ses connaissances à l'Afrique de l'Ouest grâce à son travail avec le CEPF. Nina a rejoint le CEPF en 2001 et était auparavant à la fois directrice des subventions et directrice générale. En plus de sa concentration actuelle sur le suivi et l'évaluation, Nina développe un programme d'apprentissage complet qui conduira à une capacité accrue des bénéficiaires du CEPF, au partage des leçons et à la reproduction des expériences. Langues : anglais