Accueil > Subventions > Projets bénéficiaires > Promouvoir la pêche durable et l'écotourisme avec le secteur privé pour renforcer la gestion de l'aire marine protégée d'Ambodivahibe, Madagascar
Plage de sable blanc, eaux turquoise et arbres en arrière-plan.
Plage d'Ampondrafeta.
© Conservation International/photo de Luciano Andriamaro
Promouvoir la pêche durable et l'écotourisme avec le secteur privé pour renforcer la gestion de l'aire marine protégée d'Ambodivahibe, Madagascar
Nom du bénéficiaire : 
Conservation Internationale - Madagascar
POINT CHAUD
Madagascar et les îles de l'océan Indien
EMPLACEMENT
MONTANT
US $ 144,389
OCCULTÉE
avril 2016
-
juin 2019
Statistiques
Résumé du projet Vue d'ensemble
Orientation stratégique du CEPF Stratégie
POINT CHAUD
Madagascar et les îles de l'océan Indien
EMPLACEMENT
MONTANT
US $ 144,389
OCCULTÉE
avril 2016
-
juin 2019

Forger des partenariats avec des acteurs du secteur privé qui soutiennent la gestion communautaire de l'aire marine protégée d'Ambodivahibe à Madagascar, et ainsi améliorer le bien-être économique des communautés locales. Coopérer avec les acteurs du secteur privé opérant dans la pêche au poulpe et l'aquaculture pour établir des partenariats et accéder aux marchés internationaux pour les communautés locales. Assurer la liaison avec les acteurs du secteur privé opérant dans le tourisme pour créer des activités potentielles afin de générer de nouveaux revenus pour les communautés et promouvoir les connaissances locales et culturelles par le biais d'un écotourisme communautaire durable. Développer des produits durables locaux et commercialisables liés au tourisme pour générer des revenus supplémentaires et augmenter les incitations à la communauté pour leurs activités de surveillance. Renforcer les structures communautaires et la capacité de soutenir toutes les activités au-delà de la fin de la période de subvention du CEPF.

Direction stratégique: 2 Permettre à la société civile d'intégrer la biodiversité et la conservation dans la prise de décision politique et économique.