Accueil > Subventions > Projets bénéficiaires > Cultiver plus que du riz : permettre à une organisation de la société civile locale d'accroître son impact sur la conservation
Culture du riz Ibis au Cambodge.
© Eng Mengey/WCS
Cultiver plus que du riz : permettre à une organisation de la société civile locale d'accroître son impact sur la conservation
Nom du bénéficiaire : 
Sansom Mlup Proie
POINT CHAUD
Indo-Birmanie
EMPLACEMENT
MONTANT
US $ 19,990
OCCULTÉE
octobre 2017
-
septembre 2018
Stats
Résumé du projet Tour d'Horizon
Orientation stratégique du CEPF de Marketing
POINT CHAUD
Indo-Birmanie
EMPLACEMENT
MONTANT
US $ 19,990
OCCULTÉE
octobre 2017
-
septembre 2018

Renforcer la capacité de Sansom Mlup Prey à utiliser le riz ibis comme mécanisme pour réduire la déforestation dans les forêts de diptérocarpacées à feuilles caduques du Cambodge en améliorant les incitations à la conservation pour les agriculteurs cultivant du riz biologique respectueux de la faune et en augmentant la capacité de Sansom Mlup Prey à garantir le respect des accords de conservation par les agriculteurs participants.

Direction stratégique: 8 Renforcer la capacité de la société civile à travailler sur la biodiversité, les communautés et les moyens de subsistance aux niveaux régional, national, local et local

Two smiling women stand in front of green rice paddies and forest.
La productrice de riz Ibis Srey Bunang, à gauche, et son voisin, Nary, se tiennent près de leurs rizières à Kea Sway, au Cambodge.
© Conservation International/photo de Julie Shaw